Le symbolisme du son

Le son est une onde qui se propage dans la matière. C'est une onde perceptible par nos sens. Elle peut donc symboliser la vibration et le mouvement. Le son est partout, en tout temps, en toute circonstance. Nous sommes constamment enveloppés dans un bain de sons, comme des poissons dans l'eau. Il est impossible d'y échapper. Se boucher les oreilles ne fait qu'amplifier nos sons intérieurs. À chaque instant qui passe, le son nous rappelle que tout est toujours en mouvement. Le son est le symbole idéal pour représenter des principes divins car en plus de son omniprésence, il ne peut pas être pervertis comme c'est le cas des autres symboles actuellement utilisés.

Il est assez commun de dire que dieu est lumière. Notre principal fournisseur de lumière, c'est le soleil. Si dieu est lumière alors de façon unanime, les êtres humains pourraient être tentés de l'associer au soleil. Mais comme il s'agit d'un objet matériel cela peut mener à toutes sortes de dérives. En effet le soleil apparaît au maximum une dizaine d'heures dans le ciel puis disparaît. Dans certains pays le soleil se cache pendant 6 mois. Lorsqu'il pleut, on s'imagine que le soleil est là mais notre rétine nous informe que c'est loin d'être le cas. Lorsque le soleil est là, c'est toujours de façon temporaire. C'est plutôt difficile pour y associer des principes divin. On est loin de l'omniprésence et de l'omnipotence. Un symbole divin ne devrait pas pouvoir être lié à un objet matériel, car il est alors soumis à des règles contraignantes, ce qui est contraire à l'idée de divinité.

Lorsqu'on voit un enfant aux yeux bleus et aux cheveux blonds, l'image d'un ange de superpose tout de suite dans notre esprit. Est-ce parce que le soleil doré brille dans un ciel azuré? Pour moi, la lumière est très mauvaise en tant que symbole divin, car ce qui paraît lumineux est glorifié, ce qui paraît sombre est diabolisé. Les dieux sont toujours représentés de façon lumineuse, tandis que les diables sont représentés de manière sombre. Même dans le panthéon hindou, la déesse meurtrière, Kali, a la peau noir. Symboliser dieu par la lumière mène au racisme. Le blanc est clair donc il est bon. Le noir est sombre donc il est mauvais.

Parfois on dit aussi que dieu est amour. Les humains peuvent être tentés de représenter l'amour par le sexe. Les dérives potentielles sont aussi innombrables. Le sexe est soumis aux hormones, à la volonté, aux émotions, aux sentiments... Il peut même se dérouler dans un contexte malsain de pouvoir et de violence extrême, occasionnant ainsi des dégâts parfois irréparables. Associer dieu à un tel cocktail explosif, ce n'est vraiment pas une bonne idée.

Qu'est-ce qu'on appelle amour? Chacun possède sa définition. Moi je dis que cela dépend de chacun. Nous appelons "amour" l'attraction la plus exaltante, la plus bouleversante et la plus puissante que nous ayons vécu. Mais nul ne sait ce que nous réserve l'avenir et il se peut qu'une expérience future vienne chambouler nos définitions présentes. Associer dieu à une notion aussi incertaine ne me semble pas adéquat.

De plus, les vies ne se valent pas. Les personnes qui ont vécu dans un contexte paisible n'ont pas du tout la même vision de la vie que ceux qui n'ont connu que la haine, l'indifférence ou la violence. Le dieu amour peut culpabiliser ceux qui sont incapable d'aimer. Cela oblige parfois à simuler l'amour pour éviter de se sentir exclu. L'amour, malgré sa puissance, n'est qu'un sentiment parmi l'infinité de sentiments qui peuvent nous mouvoir. Il est dommage de représenter dieu par une facette de nos émotions, au risque d'exclure les facettes antagonistes.

Il me semble important de se libérer du tandem nocif "dieu est amour, dieu est lumière", car il amène la division, il engendre l'inégalité. Il y a ceux qui ont de la lumière et ceux qui n'en ont pas. Il y a ceux qui ont de l'amour et ceux qui n'en ont pas. Le dieu d'amour et de lumière est partial, temporaire, binaire, injuste.

Le son par contre ne peut être symbolisé par rien. Il n'existe aucun objet matériel ou concept, terrestre ou non qui puisse être adopté comme symbole du son de façon unanime par tous les habitants de la terre. Il est lui-même un symbole. Le symbole des ondes, des vibrations, du mouvement, du changement. Il nous rappelle que rien n'est immuable, que tout est constamment en train de changer. Chaque son est unique et éphémère. Nous sommes constamment enveloppés de sons aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de notre corps. C'est un mouvement immatériel mais tangible qui se manifeste constamment sous des formes sans cesse renouvelées.

La lumière se déplace en ligne droite. Les sentiments et les émotions provoquent en nous des mouvements et nous poussent souvent à l'action et au changement. Le son symbolise le mouvement et le changement donc il représente la lumière et l'amour. Il peut aussi bien figurer l'augmentation que la diminution de la lumière. Il représente toutes les émotions, quelle que soit leur intensité, qu'elles soient négatives ou positives. Le son est un symbole idéal pour représenter la divinité, sans exclure qui que ce soit ni quoi que ce soit, assez riche et assez neutre pour englober toutes les expériences que la vie offre.

Revenir