Naissance d'un virus

Encore une fois, je suis petite. Encore une fois je suis à l'école en train d'écouter la maîtresse nous apprendre les choses de la vie. Une fois de plus j'ai cette même sensation désagréable. L'impression que ce qu'elle dit n'est pas logique mais si je pose des questions gênantes alors je risque d'avoir des ennuis.

Il paraît que nous sommes faits de cellules. Une cellule est un noyau, doté d'un code génétique, entouré d'une membrane protectrice. À l'intérieur de cette membrane, il y a un liquide physiologique rempli de tout ce qu'il faut pour vivre. Mais un beau jour, un virus sadique vient à l'abordage. Le virus est un noyau, également doté d'un code génétique. Par contre il n'a pas de membrane, il est nu comme un ver, il est en danger, il ne peut survivre que 2 heures à l'air libre, il besoin d'un abri. Il attaque donc une cellule, pour s'installer bien au chaud dans la membrane. Comme il est totalement indiscipliné, il fait l'andouille, il se multiplie, la cellule finit par éclater. Le virus et ses rejetons partent à l'assaut d'autres cellules. On tombe malade. Si le virus se répand trop dans le corps, on peut même en mourir.

C'est bien joli tout ça mais je me sentais mal à l'aise avec cette explication.

Un virus ne peut survivre que quelques heures à l'air libre. Alors comment se fait-il que des maladies disparaissent pendant des années pour surgir brutalement au moment où on s'y attend le moins? Le virus ne peut pas se cacher dans une grotte pour attendre le moment opportun, il a besoin d'une cellule pour survivre.

Peut-être qu'il se cache dans une cellule et qu'il reste sage. Mais là encore, un virus dans un milieu physiologique ne peut pas vivre des années non plus. Il doit obligatoirement se reproduire. Alors comme ça il reste là dans une cellule à se dupliquer gentiment sans faire de dégât pendant des années et puis un jour tout d'un coup il s'excite, il devient dangereux, il détruit tout? Qu'est-ce qui provoque cet accès de soudaine méchanceté?

Et puis d'abord lorsqu'on attrape un virus, c'est parce qu'un humain ou un animal nous l'a transmis. Et comment cet humain ou cet animal a-t-il attrapé son virus? C'est un autre être qui le lui a transmis et ainsi de suite... Alors d'où vient le tout premier virus? On ne fait que se passer des virus mais il faut bien que ces bêbêtes aient été créées un jour, non?

Non vraiment, cette histoire de virus ne tient pas la route. Ce qui l'intriguait le plus lorsque j'étais enfant, c'était le tétanos. J'étais au Togo et dans ces pays là, on trouve de la propagande médicale partout, avec de jolis dessins colorés, pour éduquer les populations. Les brochures d'information disaient que lorsqu'on marche sur un clou rouillé, on risque d'attraper le tétanos. C'est un maladie virale paralysante, voire mortelle. Comment est-ce possible?!? Comment un virus peut-il vivre pendant des années sur un clou rouillé, en attendant sagement que quelqu'un vienne se blesser? Comme un noyau organique sans membrane peut-il vivre dans du métal rouille?!?

Lorsque je suis venue en France, j'ai entendu parler d'autres virus. La méningite par exemple est foudroyante. Lorsqu'on attrape le virus de la méningite, il faut aller à l'hôpital au plus vite pour se faire truffer d'antibiotiques sinon on risque de mourir aussi. Mais si j'attrape ce virus, c'est parce que quelqu'un me l'a refilé. Pourquoi je tombe malade tandis que l'autre n'a rien? Et puis l'autre là, qui lui a passé ce virus? Et on retombe dans le même cercle vicieux. On ne sait pas d'où vient le virus, ni comment il fait pour se planquer aussi efficacement avant de frapper.

Après avoir observé ce qui m'arrive et ce qui arrive aux autres, j'ai fini par forger ma propre théorie. C'est nous qui fabriquons les virus. Ce sont nos propres cellules qui mutent. Elles peuvent ainsi changer suite à des agressions chimiques ou élecromagnétiques. Elles perdent leur membranes et le code génétique qu'elles portent s'altèrent. Cette instabilité risque de faire boule de neige dans l'organisme, cela dépend de la cohérence de notre fonctionnement.

Les virus fonctionnent exactement comme une idéologie nocive dans un pays. Lorsqu'un peuple est globalement heureux, une idéologie nocive ne peut séduire que les quelques rares individus les moins favorisés. Elle finit par disparaître, faute de supporters. Mais si le peuple est traité comme de la merde alors la mentalité collective est en ébullition, les gens peuvent adhérer massivement à n'importe quoi par désespoir, quitte à s'auto-détruire ou à se détruire mutuellement. D'où vient l'idéologie? Elle peut venir de l'étranger ou prendre naissance dans le pays même, parmi les esprits les plus agités.

Les plus importantes sources de déséquilibres dans notre organisme, ce sont les émotions. En effet, les sources de déséquilibre externes ont souvent une action locale ou ponctuelle. Notre corps peut faire face. Par contre les émotions impactent notre corps de la tête au pied. Si l'émotion est intense et mal gérée alors la pression chimique et magnétique est récurrente dans le corps entier. Des accidents finissent par se produire dans le fonctionnement cellulaire, les plus faibles sont alors abîmées, leur membrane est détruite. Le noyau se retrouve sans protection! C'est alors qu'il mute génétiquement. Il devient résistant pour survivre le plus longtemps possible sans membrane. Il agresse les autres cellules pour retrouver une membrane protectrice. Mais leur nouveau mode de fonctionnement n'est pas compatible avec la vie cellulaire nominale. Leur code génétique agressif s'impose. La cellule hôte éclate.

Si le corps est globalement instable ou affaibli, alors l'anomalie se répand. Nous pouvons transmettre quelques cellules aberrantes aux personnes avec lesquelles nous entrons en contact. Si leur corps est également fragilisé, alors l'anomalie risque aussi de se répandre à l'intérieur d'eux.

Cela pourrait expliquer comment une maladie peut disparaître pendant plusieurs années ou même plusieurs siècles avant de réapparaître. Tuer les virus n'est qu'une mesure d'urgence, locale, temporaire et limitée. Détruire les virus créés maintenant n'empêche pas la création de nouveaux plus tard.

Lorsqu'une maladie particulièrement virulente décime une contrée, il suffit souvent de regarder autour de soi pour voir que les populations vivent dans la détresse, sans aucun espoir pour l'avenir. Je pense que la meilleure protection contre les épidémies virales, c'est l'hygiène globale. Hygiène physique mais aussi hygiène mentale et surtout hygiène émotionnelle. Lorsque les conditions sociales et personnelles sont bonnes alors le corps est capable de mieux absorber et réguler les chocs de la vie.

Revenir

Quelle loi?

devrions nous appliquer la loi du plus fort ou la loi de l'entraide?

En savoir plus...

Paix mortelle

pourquoi beaucoup de nations ont elles choisi d'abandonner progressivement la violence qui prévalait dans les temps anciens?

En savoir plus...

La légicratie

pour la démocratie il faudra encore attendre un peu

En savoir plus...

Terrorisme bidon

quel est le but des "terroristes" qui s'acharnent actuellement sur des civils innocents?

En savoir plus...

Le crime de Jésus

lorsque la police vient arrêter quelqu'un, ce n'est pour rien. Il faut bien qu'un crime ait été commis aux yeux de la loi

En savoir plus...

La patte manquante

lorsqu'on regarde attentivement, l'homme n'est pas forcément supérieur, la femme n'est pas forcément inférieure

En savoir plus...

Naissance d'un virus

comment se fait-il qu'ils n'aient pas encore disparu et que d'autres apparaissent?

En savoir plus...

La sainteté

à quand l'évolution des moeurs? Pourquoi se complaire dans une stagnation qui fait tant de dégâts dans nos vies et dans le monde?

En savoir plus...

Société pyramidale

la pyramide est solide, seulement si elle est correctement construite

En savoir plus...

Intelligence Artificielle

on ne peut pas trouver une meilleure façon de la nommer

En savoir plus...

Origine du réchauffement climatique

pourquoi le temps change-t-il de façon aussi rapide et dramatique?

En savoir plus...

Le symbolisme du genre

les symboles choisis pour représenter le masculin et le féminin pourraient être un peu plus significatifs

En savoir plus...

La tradition

est-ce qu'elle fait plus de bien que la modernité?

En savoir plus...

L'esclavage des noirs

le commerce triangulaire est un demi-mensonge

En savoir plus...

Le SIDA tombe à pic

on ne peut pas faire mieux en terme de synchronisation

En savoir plus...

Petit, tout petit dieu

encore et toujours de plus en plus tout petit

En savoir plus...

La famille

le sujet délicat qui blesse quasiment tout le monde

En savoir plus...

Les enfants

les enfants, en général c'est un sujet qui réjouit. Le plupart des gens s'attendrissent en voyant un enfant

En savoir plus...