Moi

C'est bien beau de disséquer le monde. Et moi? Est-ce que mon modèle peut me permettre d'y voir un peu plus clair en moi? Essayons. Quels sont ma matière, mon énergie et ma conscience? Les définitions que je donne peuvent être sujettes à discussion mais je tiens à rappeler que je ne cherche pas à donner une définition universelle de l'être humain. Je veux juste avancer et pour ça j'ai besoin d'une grille de lecture. Les grilles de lecture fractionnent l'information donc elles sont forcément subjectives. Ainsi je choisis la définition suivante :

  • corps = assemblage structuré de cellules
  • mental = assemblage structuré de concepts
  • ego = assemblage structuré de tendances

Les tendances sont un assemblage unique d'attractions et de répulsions acquises ou innées. Cet édifice original définit ma personnalité et mon comportement. Il dicte ce vers quoi je vais aller et ce que je vais fuir ou combattre. Mon ego détermine la façon dont je vais utiliser mon corps et mon mental.

moi

Aux intersections, j'ai envie de mettre les outils qui me servent au quotidien :

Lorsque mon mental veut soumettre mon ego, il utilise la volonté
Lorsque mon ego tente de convaincre mon mental, il utilise le désir

Lorsque mon corps veut communiquer avec mon ego, il utilise les sentiments
Lorsque mon ego veut influencer mon corps, il utilise les émotions

Lorsque mon mental veut piloter mon corps, il utilise l'imagination
Lorsque mon corps veut faire des compte-rendus à mon mental, il utilise les sensations

outils

Au centre, l'esprit rassemble mes 3 composants et leur donne vie. Il est la cause de ma vie. C'est lui qui a décidé se s'incarner de cette façon et pas autrement, c'est donc lui qui les maintient les éléments ensemble. Le jour où il estimera avoir fait tout ce qu'il avait à faire, il se séparera des 3 composants et ma vie s'arrêtera.

Vu de cette façon , un premier problème se profile. Au quotidien, je suis accrochée à mes tendances et cette façon de vivre est forcément source de déséquilibre. Mon ego met en mouvement le corps et le mental pour satisfaire ses tendances, sans forcément tenir compte de leurs intérêts ou de leur sauvegarde.

L'ego peut forcer le corps ou le mental à fonctionner de façon aberrante quitte à les détruire. Habitudes de vie toxiques, ignorance des limites, intoxication, excès, carence, recherche frénétique de plaisir, se voiler la face, fuir les responsabilités, faire preuve de mauvaise foi, croire des aberrations rassurantes... En général cela consiste à chercher les solutions de facilité qui sont rapides et économiques à court terme mais nuisibles à long terme. Petit à petit, les capacités mentales comme les sens, l'imagination, la réflexion et la mémoire s'atrophient ou s'hypertrophient pour obéir aux tendances de l'ego. Le corps peut être abîmé brutalement, être usé prématurément ou s'auto-détruire.

Les tendances sont en mouvement constant, elles peuvent changer de direction, de sens ou d'intensité. Donc vivre en étant centré sur l'ego revient à mener une vie instable, insécurisante, qui manque parfois de logique et de bon sens. Le mieux est évidemment d'être centré sur l'esprit mais dans l'attente, je peux toujours soigner mon ego pour limiter les dégâts.

Comment me centrer sur mon esprit? Les courels proposent la voie de la destruction totale. Ils disent que la matière est une illusion, le mental est un menteur, l'ego est toujours égoïste, la volonté et le subconscient doivent s'abandonner à dieu, les sentiments et sensations doivent être ignorés en cultivant le détachement, les désirs et les émotions doivent être éteints grâce aux abstinences.

courel destruction

Que reste-il parmi les décombres fumants du massacre généralisé? Il ne reste que l'esprit. Le but est bien atteint mais la vie est complètement anéantie. Les courels promettent une vie de paix, de sagesse et de béatitude en échange de l'obéissance absolue à ces règles destructrices. Est-ce vrai? Alors pourquoi les pays les plus religieux du monde sont systématiquement affligés par la guerre ou la violence sociale? Pourquoi y a-t-il autant de mensonges, de privation de liberté, de meurtres, de tortures et de mutilations au nom de dieu? Les dogmes incitent à s'auto-détruire de façon systématique. Si la violence règne de façon insidieuse dans l'existence alors elle peut avoir tendance à exploser à la gueule du voisin pour un oui ou pour un non.

Je suis sûre qu'il est possible de découvrir mon esprit en respectant ma vie, celle des autres et les lois de la nature. Trouver l'esprit, c'est se placer au centre de l'ensemble trinitaire, c'est la seule véritable stabilité. Vivre de cette façon implique forcément des changements dans le mental, dans l'ego et dans le corps. Cette façon de vivre ne demande pas d'effort pour être maintenue car ce n'est pas un état de conscience, ce n'est pas un état émotionnel non plus, c'est une façon concrète d'exister.

Tout ceci n'est que théorie mais personnellement j'y crois dur comme fer. Comment passer à la pratique? Je cherche...

Revenir