Magnétisme

MECLes bases du modèle Matière Énergie Conscience montrent que ces trois éléments fondamentaux donnent naissance à trois forces.

forceLa force physique

La force chimique

La force magnétique

Les êtres humains maîtrisent la force physique.

La force chimique est plus laborieuse à mettre en oeuvre. Nous pouvons faire réagir des matières minérales ou organiques pour les transformer. Les herbivores qui ont des cornes sont capable de produire du bois rien qu'en consommant de l'herbe. Les plantes sont capables de fabriquer des protéines, des huiles, des pigments, des parfums, des sucres et même des hormones à partir de simple matière minérale. Comparé aux plantes, le corps humain est nul en chimie. Nous sommes obligés d'exploiter des êtres vivants leur prélever ce qui nous intéresse.

Ne parlons pas de la force magnétique. Cette faculté est tellement désactivée chez l'humain que la plupart vont jusqu'à nier l'existence même du magnétisme biologique naturel. Pour la plupart de gens, il s'agit d'une fable New Age destinée à plumer les naïfs. Pourtant les animaux sont capables de percevoir le champ magnétique terrestre. Pourquoi n'avons nous pas la même capacité ? Même en menant une vie sédentaire, une telle faculté serait très précieuse. Par exemple, nous pourrions nous orienter sans avoir besoin de carte, de boussoles, de GPS ou d'attendre la nuit pour voir les constellations du ciel.

Il nous manque quelque chose que les plantes et les animaux maîtrisent. Qu'est-ce qui nous manque ? Observons les trois forces pour tenter de comprendre.

 

force physiqueLa force physique, c'est la capacité de manipuler la matière. On peut la déformer, l'assembler, la déplacer. Elle change ainsi de poids, de cohésion, de vitesse.

Force physique = transformation de l'énergie de la matière.

 

force physiqueLa force chimique, c'est la capacité de manipuler les propriétés de la matière. En combinant des éléments, on peut en synthétiser de nouveaux, dotés de nouvelles propriétés.

Force chimique = transformation de l'identité de la matière.

 

force physiqueLa force magnétique. Qu'est-ce donc ? Nous n'en savons rien. Nous ne connaissons que le magnétisme industriel artificiel. C'est une pâle, laborieuse, dangereuse imitation du magnétisme biologique. Mais par extrapolation, nous pouvons poser la théorie suivante.

Force magnétique = transformation de l'identité de l'énergie.

Ce serait en quelque sorte la "chimie" de l'énergie, consistant à changer ses propriétés.

Nous maîtrisons la force physique car il nous est facile de percevoir la matière, l'énergie et leurs interactions. Par contre nos capacités chimiques sont faibles et nous ignorons tout du magnétisme. Nous pouvons en déduire que l'être humain n'est pas capable de percevoir l'identité.

Nous ne percevons pas l'identité de la matière. Nous ne percevons pas l'identité de l'énergie. C'est dommage parce que l'identité permet de connaître les propriétés d'un objet. De là on peut tenter de prévoir les actions de l'objet sur son environnement et ses réactions dans un contexte donné. Au lieu de cela, nous en sommes réduits à tâtonner, deviner, expérimenter, avec parfois des issues cuisantes ou fatales.

Lorsque nous cueillons un champignon toxique, nos doigts sont incapables de déceler le poison. Lorsque nous marchons, notre corps ne sent pas les changements dans les courants électriques qui parcourent la terre. Pire encore. Nous nous suicidons allègrement au quotidien. Nous marchons tranquillement au milieu des gaz d'échappement mortels alors que des dizaines de milliers de personnes en meurent chaque année en France. Nous serrons tendrement le smartphone contre nous H24 jusqu'au jour où une brûlure, un kyste ou une tumeur nous rappelle qu'il émet des micro-ondes, comme celles qu'on utilise pour cuire la nourriture.

Les ruches d'abeilles s'effondrent. Des milliers d'entre elles disparaissent brutalement sans laisser de trace. Des dauphins s'échouent sur les plages pour des raisons inexpliquées. Certains disent que c'est à cause des pesticides. D'autres disent que c'est à cause des ondes électromagnétiques. Comment savoir ? La seule chose qui est sûre c'est que ce qui affecte les insectes et les mammifères nous atteint aussi forcément mais nous ne nous rendons compte de rien, nous ne sentons rien du tout !

Le fondement de la conscience, c'est la limite. Il y a l'intérieur et l'extérieur, séparés par une frontière. Il y a des objets distincts les uns des autres car ils sont délimités. La conscience observe. Elle peut comparer l'intérieur et l'extérieur. Elle peut aussi comparer les objets extérieurs entre eux. Cela donne naissance à la notion d'identité. Comme notre conscience est incapable de percevoir l'identité réelle de l'énergie et de la matière alors nous nous contentons de comparer les qualités apparentes des objets pour les distinguer les uns des autres.

Résultat, nous avons une perception erronée du monde, mais surtout nous avons une perception erronée de nous même. Les philosophes se battent entre eux depuis des siècles pour tenter de définir ce qu'est l'humain. Les définitions se suivent et ne se ressemblent pas, plus pompeuses les unes que les autres. Quelle est la différence entre les humains et les animaux ? Nous cherchons encore.

Comme nous ne prenons en compte que les qualités superficielles des objets pour les définir, l'être humain est considéré comme un vulgaire morceau de viande piloté par un cerveau ultra-intelligent qui doit jouir au maximum de plaisirs éphémères avant de finir dévoré par les vers de terre. Comme le cerveau des animaux est plus petit alors ils ne servent qu'à garnir nos estomacs, nos zoos et nos pieds.

Même les humains les plus "civilisés" se vautrent dans la superstition la plus crasse. Par exemple, les fœtus ont des capacités de génération cellulaires élevés. Alors si on en mange ou qu'on se tartine le visage avec, on va rajeunir ! Avaler un être organique pour s'approprier ses capacités, quelle stupidité. Si ça marchait, il suffirait de manger un pigeon voyageur pour sentir le champ magnétique terrestre.

Ça fait pitié de voir un être si grand se comporter avec une telle bassesse. Pourquoi sommes nous privés de la faculté la plus importante de la nature ?

Revenir