Etiquette sexuelle

En général, les hommes vont avec les femmes. Il existe des hommes qui préfèrent les hommes, on les appelle "Gay". Les femmes qui préfèrent les femmes ont voulu être visibles dans les associations alors on a commencé à parler de Gays et Lesbiennes. Les personnes qui aiment autant les hommes que les femmes ont aussi voulu être représentés, on a adopté "LGB", en rajoutant le "B" pour Bisexuel. Pourquoi ne pas inclure les Trans aussi? Le sigle est devenu "LGBT". Mais certaines personnes ont râlé parce qu'elles ne se reconnaissaient dans aucune des ces cases. Alors on rajoute "Q" ou "I" pour "Question" , "Queer" ou "Intersexué".

G, LG, LGB, LGBT, LGBTQ, LGBTI, LGBTQI ... Au bout d'un moment, je me suis dit qu'à force de vouloir représenter tout le monde, on allait finir par utiliser toutes les lettres de l'alphabet. Je pense que c'est que c'est une erreur de vouloir coller des étiquettes sur tout. Il y a trop de diversité, il faudrait des milliards d'étiquettes. Il est préférable d'identifier les éléments qui rentrent en jeu.

Si j'essaye d'appliquer le modèle Matière-Energie-Conscience pour définir la sexualité, je peux par exemple obtenir le schema ci-dessous.

mec sexualite

Orientation : qui est-ce que j'aime? Les hommes? Les femmes? Les deux? Personne? Les ...

Identité : que suis-je? Je suis un homme. Je suis une femme? Je suis les deux? Je suis en pleine transition? Je suis ...

Sentiment : qu'est-ce que j'aime? Qu'est-ce que je n'aime pas? Quelles sont mes pratiques préférées... La liste est infinie ...

Avec ce modèle, plus besoin d'égrainer toutes les lettres de l'alphabet. On peut élaborer des milliards d'étiquettes, une étiquette pour chaque être humain.

Revenir