Shampoing

Comment passer des images de gauche à l'image de droite, sans abîmer son compte en banque et son cuir chevelu avec d'innombrables cosmétiques décapants? Après avoir galéré pendant des années avec mes cheveux afro j'ai enfin fini par trouver des solutions satisfaisantes.

Afro courtAfroNormal

J'utilise des mélanges de plantes. Mes shampoing maison contiennent 3 agents principaux qui servent à :

  • laver la saleté
  • adoucir les cheveux
  • traiter le cuir chevelu
Laver

Pour nettoyer les cheveux, j'ai testé divers produits contenant de la saponine, essentiellement des plantes.

  • noix de lavage
  • shikakai
  • feuille de jujubier
  • saponaire
  • rhassoul
  • bois de panama
  • feuilles de lierre

La noix de lavage doit tremper dans l'eau pour en extraire le savon. On peut aussi l'acheter sous forme de poudre nommée Aritha ou Reetha. Elle est généralement vendue dans les magasins bio. Le sac de 1 kg de graines coûte de 9 à 14€. Idem pour le bois de panama. C'est une écorce qu'il faut laisser tremper dans de l'eau.

Le shikakai est plus doux que la noix de lavage. Il se présente sous forme de poudre. Les poudres de shikakai et d'aritha sont souvent dans les boutiques indiennes, à moins de 2€ la boite.

La poudre de feuille de jujubier fait de la mousse exactement comme un shampoing classique. Elle est parfois appelée Sidr, on peut en trouver dans les boutiques orientales car elle rentre dans la composition du henné.

Les feuilles de saponaire produisent beaucoup de mousse par rapport aux autres produits. Il faut la faire tremper dans l'eau pour extraire le savon. Ce produit sèche un peu les cheveux. Il contient tellement de saponine qu'il peut, comme la noix de lavage, servir à laver la vaisselle ou le linge.

Le rhassoul est très doux. C'est le produit qui sèche le moins les cheveux.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les feuilles de lierre grimpant contiennent du savon. Il suffit de les couper en petits morceaux et de les faire bouillir dans de l'eau pendant une dizaine de minutes. On obtient un liquide sombre très moussant, à conserver au frigo.

Adoucir

Pour adoucir les cheveux, on peut utiliser une plante acide, comme par exemple le citron ou des fleurs d'hibiscus que l'on nomme communément bissap.

3 citronsbissap
CitronBissap

Il suffit d'ajouter du jus de citron ou une décoction de bissap dans la préparation. On peut aussi les mettre dans un mixer avec de l'eau.

Une préparation trop acide pourrait ronger les protéines des cheveux. Il faut donc en mettre peu et ne pas les utiliser avec le shikakai qui est la plus acide des poudres lavantes.

Un jour j'ai tenté de remplacer le citron par du vinaigre blanc. Je ne le ferai plus jamais. Une vraie catastrophe.

Attention ! Si vos cheveux sont défrisés alors n'utilisez pas ces plantes. Ils sont déjà abîmés par le défrisant donc l'acide risque d'achever le travail de destruction.

Traiter

Pour traiter le cuir chevelu, j'ai testé pas mal de choses dont les graines de moutarde ou le gingembre. Ces fruits assainissent et stimulent la circulation sanguine dans le cuir chevelu.

Les graines de moutarde marron, jaune ou noire se trouvent facilement dans les boutiques exotiques. Elle contient du soufre. Le soufre est très important pour les cellules du corps, pour les ongles et les cheveux. Comme la moutarde est plutôt forte, il vaut mieux ne pas la mélanger avec le citron.

J'ai également testé certaines poudres comme l'amla ou le kapoor kachli. L'amla est un fruit amer et acide donc il peut jouer le même rôle que le citron. Le kapoor kachli est une variété de gingembre. Leur poudre est généralement disponible dans les boutiques indiennes.

Shampoing poudre

On peut varier la formule selon l'inspiration. Voici un exemple :

  • Dans un bol mettre 1 à 3 cuillères à café de poudre lavante (shikakai, aritha, sidr, rhassoul)

  • Ajouter une cuillère à café de poudre de kapoor kachli

  • Ajouter une cuillère a café de poudre d'amla

  • Ajouter de l'eau

  • Bien mélanger

  • Filtrer

  • Appliquer le mélange directement sur les cheveux secs en massant le cuir chevelu

  • Rincer brièvement

On peut aussi utiliser un petit sac en coton pour éviter le filtrage. Mettre les poudres dans un sac en coton et laisser infuser dans l'eau.

Je n'ai jamais fait de pâte avec les poudres lavantes comme c'est conseillé sur le mode d'emploi. Elles contiennent des saponines. Je me dit que trop de savon risque d'abimer les cheveux.

Shampoing fruit

Les fruits demandent une logistique plus compliquée. Voici un exemple :

  • Dans un bol mettre 1 à 3 cuillères à café de poudre lavante (aritha, sidr, rhassoul)

  • Dans un mixer mettre un morceau de gingembre frais, un demi-citron pelé et de l'eau

  • Verser les produits mixés dans le bol

  • Bien mélanger

  • Filtrer

  • Appliquer le mélange directement sur les cheveux secs en massant le cuir chevelu

  • Rincer brièvement

On peut évidemment mélanger fruits, poudres et décoction selon l'inspiration du moment.

Attention, il ne faut surtout pas mettre les plantes lavantes dans un mixer. Cela fait une mousse tellement compacte qu'il est impossible de filtrer le mélange.

Shampoing graine

Voici un exemple de shampoing à la moutarde :

  • Dans un bol mettre 1 à 3 cuillères à café de poudre lavante (shikakai, aritha, sidr)

  • Dans un mortier piler une cuillère à soupe de moutarde avec un peu d'eau

  • Verser la moutarde dans le bol

  • Bien mélanger

  • Filtrer

  • Appliquer le mélange directement sur les cheveux secs en massant le cuir chevelu

  • Rincer brièvement

Bonus hydratant

Nous avons l'habitude de nous laver les cheveux avec des shampoings industriels, remplis de saletés chimiques qui "adoucissent" les cheveux. Lors du rinçage, le cheveu paraît soyeux au contact des doigts. Par contre au moment de les peigner, on pleure parce qu'il y a des noeuds partout.

Les shampoings chimiques créent une illusion plaisante tout en abîmant les cheveux. Lorsque je les utilisais je me peignais une seule fois par semaine, après le rinçage lorsque les cheveux étaient encore mouillés. C'était long, pénible, douloureux, ça durait une heure entière. Le reste de la semaine, je n'essayais même pas de me coiffer. On ne peut pas se permettre une telle perte de temps lorsqu'on mène une vie active en métropole.

Lorsqu'on décide d'utiliser ces produits natuerls, on peut être surpris au premier abord. Les cheveux semblent rèches pendant le rinçage mais le peigne passe sans problème. Depuis que j'utilise ces produits, je me peigne tous les jours, c'est facile, ça dure à peine 3 minutes. Donc il ne faut pas se laisser berner si l'illusion de "douceur" disparaît lorsqu'on change de produit.

Si on veut tout de même conserver le contact plaisant, on peut rajouter quelques gouttes d'huile dans la préparation. Pour cela il suffit d'utiliser des graines de moutarde écrasées au mixer avec de l'eau, comme le citron et le gingembre. C'est un émulsifiant donc l'huile se mélange complètement à la préparation.

En lisant cet article vous allez peut-être vous dire que vous êtes de type caucasien et que donc cela ne vous concerne en rien. Je ne suis pas d'accord. Parfois dans les transports en commun, je vois des gens avec le cheveux vaguement marronnâtre clair rêches comme de la paille. On sent bien que dans leur enfance ces gens là étaient blond platine avec des mèches souples. Le shampoing industriel est un poison. Les cheveux se durcissent et sèchent sous le coup des attaques chimiques. Ils perdent leur éclat et leur souplesse avec le temps. L'effet des shampoings industriels est désastreux sur les cheveux des noirs et je pense qu'il est aussi conséquent pour les blancs.

Je vais continuer mes investigations capillaires. Mon but n'est pas de devenir la plus belle pour aller danser. Je suis née avec des cheveux noirs, épais, bouclés. Pourquoi sont-ils devenus crépus, secs, fins et châtains? Les scientifiques disent que c'est normal. Les bébés perdent leurs jolis cheveux de naissance pour avoir des cheveux tout moches d'adultes, surtout les noirs.

Lorsque j'ai vu les photos de Blue Ivy Carter, la fille de Beyoncé et de Jay-Z, ça m'a tristement rappelé mon propre cas. Elle aussi avait les cheveux noir et bouclés à la naissance, aujourd'hui ils sont afros et secs. Que les cheveux deviennent un peu plus épais en grandissant, je veux bien. Mais là il s'agit carrément d'une mutation. Les chinois et les indiens gardent à peu près la même texture de cheveu de leur naissance jusqu'à leur mort. Pourquoi ceux des noirs se transforment aussi radicalement?

Mon véritable but est de retrouver mes cheveux de naissance. En arrêtant les shampoings industriels chimiques, j'ai réussi à me rapprocher du but. Je veux retrouver mes cheveux de naissance parce que j'ai de plus en plus de mal à croire ce que dit la religience. J'ai besoin de me prouver que je ne rêve pas, qu'effectivement quelque chose cloche dans notre monde soi-disant moderne.

Des liens pour aller plus loin

Revenir