Le bicarbonate de soude

Cela fait plusieurs années que j'utilise le bicarbonate de soude pour faire entre autre le ménage. Combiné avec du vinaigre, il remplace efficacement les produits pour nettoyer l'évier, la douche, le sol... Il dégraisse hyper bien la vaisselle huileuse. Je m'en sers souvent pour nettoyer les petits flacons d'huile essentiel lorsqu'ils sont vides. J'astique mes objets en cuivre avec. Je prends toujours du bicarbonate de soude alimentaire, pour ne pas être limitée dans mes usages. C'est bien pratique d'avaler une petite cuillère à café en cas de brûlure d'estomac.

J'ai voulu l'utiliser pour me brosser les dents mais j'ai essayé une fois, juste le temps de hurler de douleur et de ne plus jamais recommencer. En effet, ma bouche est remplie de prothèses dentaires. J'ai l'impression que le bicarbonate de soude transforme la salive en électrolyte. Avec le métal des prothèses, ça me faisait comme des décharges électriques dans la gencive. Douloureux. J'ai dû abandonner. À défaut de mieux, je me brossais les dents avec de l'argile blanche.

J'ai testé une fois dans les cheveux. J'ai vite abandonné aussi. Les cheveux aiment l'acidité alors que le bicarbonate de soude est très basique. Une véritable catastrophe!

Bref, on peut faire tout un tas de choses avec, les trucs et astuces ne manquent pas. Mais il y a une utilisation que j'ai découverte récemment et dont je ne me serais pas doutée.

Je n'avais jamais osé m'en servir sur la peau. En voyant l'effet qu'il a sur la vaisselle, je pensais que c'était trop décapant et que ça risquait de m'abîmer. Et puis au détour d'un salon bio, une conférencière a affirmé qu'on pouvait se laver la peau avec du bicarbonate de soude. Il est vrai que contrairement aux cheveux, la peau préfère les produits neutres, voire basiques. J'ai donc décidé de tester par curiosité.

Eh bien c'est magique. J'ai toujours eu de gros problèmes de peau, notamment une acné tenace. Après plusieurs mois de bicarbonate de soude à la place du savon, ma peau respire mieux, j'ai de moins en moins d'inflammations et de sébum en excès, mes pores sont bien débouchés. J'étais un peu dubitative lorsque j'ai commencé et maintenant je ne peux plus m'en passer.

Il suffit de prendre un peu de poudre dans le creux de la main, de verser un peu d'eau sur la poudre, de frotter ses 2 mains comme on le ferait avec une crème, puis de se frotter une partie du corps, et on reprend un peu de poudre, et ainsi de suite. Ça enlève la graisse, ça enlève la crasse, ça enlève les microbes, les petits grains font un gommage qui enlève la peau morte.... bref ça nettoie mieux que ne le ferait n'importe quel produit de gommage. Peut-être qu'on peut faire ça avec un gant de toilette, personnellement les petits grains me suffisent pour me nettoyer.

Il y a un petit temps d'adaptation. Au début la peau est un peu sensible, surtout au niveau du visage, le bicarbonate peut chauffer un peu et les petits grains peuvent irriter légèrement. J'ai failli m'arrêter là en me disant que je m'abîmais le visage mais j'ai quand même choisi d'insister parce qu'après la douche, ma peau était douce. Au bout d'un mois et demi la peau s'adapte, elle devient douce de façon permanente, souple, sans être sèche, sans être grasse non plus.

En ce qui concerne les dents, elles sont abîmées par des attaques acides. Une substance alcaline est donc la meilleure des protections contre les caries. J'étais vraiment triste de ne pas pouvoir me les brosser au bicarbonate de soude. En insistant un peu, j'ai fini par trouver une solution. Je mélange le bicarbonate de soude avec de l'argile blanche. Mes dents sont toutes propres et je n'ai aucune douleur dans les gencives. Je mélange 9 cuillères à soupe d'argile blanche avec 1 cuillère à café de bicarbonate de soude. Je mets cette poudre sur ma brosse à dent. Avec la salive, ça forme une pâte de la même consistance que le dentifrice alors je peux me brosser les dents tranquillement.

Ce mélange bicarbonate/argile m'a tellement plu que je me lave aussi la peau avec maintenant. C'est devenu mon savon officiel. Et si vous trouvez ça risqué, rappelez-vous que la savon est fabriqué avec de la soude caustique, partiellement neutralisée par de l'huile. Quelque chose me dit que ce n'est pas l'huile qui nettoie donc se laver avec une substance basique comestible n'est pas si farfelu que ça.

Pour faire mon savon, je mélange aussi 9 cuillères à soupe d'argile blanche avec une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un pot en verre. Je verse de l'eau de source de manière à obtenir une pâte un peu liquide. J'utilise ce mélange comme un gel douche. C'est une pure merveille sur la peau.

Revenir