Electrosmog

Lors du salon Marjolaine qui s'est tenu en Octobre 2014 au parc floral de Vincennes, j'ai acheté un tapis branchable qui était censé me protéger de l'électricité sur mon lieu de travail. Après 3 semaines d'utilisation, mon état de santé s'était tellement dégradé que j'ai été obligée d'arrête de l'utiliser. J'ai écrit un petit article poli pour avertir les éventuels utilisateurs de la nocivité potentielle de cet accessoire. Mais cette histoire a connu une suite pas très glorieuse alors j'ai décidée d'être moins gentille.

Pour commencer, je vais citer des noms, chose que j'avais évité dans un premier temps. La société française qui commercialise cette saleté branchable se fait appeler "Electrosmog".. Le tapis et surmatelas sont de marque "ES Prävent", ils sont d'origine allemande. "ES" signifie "Elektrosmog" cela désigne le nuage de pollution électromagnétique, "Prävent" veut dire "prévention". Il se trouve que je parle un peu cette langue, pourtant j'ai eu beaucoup de mal à trouver des informations à son sujet.

Le site internet allemand elektrosmog.com appartient à un organisme nommé "Internationale Gesellschaft für Elektrosmog-Forschung (IGEF)" c'est à dire "Société Internationale pour la Recherche sur la Pollution Electromagnétique". Cet organisme se veut la référence internationale en matière d'information et de recherche sur l'électrosensibilité. Il promotionne toute une série de produits fabriqués par divers partenaires et leur propose un service de certification. Les produits "ES prävent" sont ainsi fournis par un partenaire nommé "INPROF GmbH & Co. KG" situé à Brême.

Le premier constat qu'on peut faire est qu'en fait, on ne connaît pas le véritable fabricant des produits ES Prävent. On ne connaît que les distributeurs. En Allemagne, le distributeur s'appelle "INPROF", il ne fait que de la vente en gros et demi-gros. Sur le site internet d'INPROF on trouve tout et n'importe quoi. Ils vendent les surmatelas ES Prävent mais aussi des surmatelas parfumés à la lavande, au citron ou à l'aloé véra. Ils commercialisent aussi des produits de beauté... bref, ils ne sont absolument pas spécialisés dans l'électrosensibilité. En France le distributeur s'appelle "Electrosmog". Notez bien qu'il y a un "C" à la place du "K" de Elektro. Il fait de la vente au détail sur les salons bio.

Le deuxième constat, c'est qu'en France, M. Electrosmog prétend que le secret de fabrication de ces produits est confidentiel et bien gardé. Les 2 pdf en bas de page révèlent qu'en fait il s'agit d'un surmatelas tramé de fils d'argent et de carbone. En France, ce produit s'appelait auparavant "EloGenius" au lieu de "ES Prävent". Est-ce qu'il a été rebaptisé parce qu'il a commencé à avoir des problèmes avec la justice à partir de Juillet 2012?

Le troisième constat, je l'ai fait moi-même et il est confirmé par le document de certification de l'IGEF. Le surmatelas évacue les ondes basse fréquence par contre il concentre les fréquences au dessus de 100 millivolt. En effet, 6 mois après mon malheureux achat, j'ai revu M. Electrosmog lors du salon Vivre Autrement au parc floral de Vincennes. Je lui ai dit que son tapis m'avait bouzillé la santé et que je souhaitais faire des mesures complémentaires pour comprendre ce qui s'était passé.

Au cours de son argumentaire commercial, il vous met un appareil dans la main pour mesurer le voltage qui traverse votre corps. Lorsqu'on est debout le voltmètre émet un sifflement de mauvais augure. Lorsqu'on s'assied sur le surmatelas débranché le sifflement augmente de façon inquiétante, il devient plus aigu. Lorsque le monsieur branche le surmatelas, le sifflement diminue et l'appareil émet un petit ronronnement grave. C'est à ce moment là que les clients naïfs que nous sommes se disent que ce produit est une protection efficace.

L'arnaque c'est que son voltmètre est réglé sur les basses fréquences. Lorsqu'on tourne le bouton de réglage pour mesurer la plus haute fréquence, le voltmètre siffle horriblement, même lorsqu'on s'assied sur le surmatelas branché! Le voltage affiché sur l'écran analogique reste bloqué sur le nombre maximum. C'est assez effrayant.

Donc le tapis et le surmatelas attirent toutes les ondes électromagnétiques environnantes. Lorsqu'on le branche, les basses fréquences sont évacuées par la prise de terre par contre les hautes fréquences restent. Elles sont mêmes plus concentrées, puisque le surmatelas les attirent. La certification de l'IGEF rend compte d'une série d'expériences et arrive aussi à la conclusion que le surmatelas protège contre les fréquences en dessous de 100mv.

Ce qui m'a mise en colère, c'est la pure mauvaise foi et le mépris de M. Electrosmog.

Je lui ai dit que son tapis était censé arranger les choses et qu'au lieu de cela mon état de santé s'était dégradé. Depuis Octobre, je ne peux plus manger sur mon lieu de travail, la simple évocation de la nourriture me donne la nausée. Nous sommes en Mars, cela fait donc 6 mois que je ne mange plus à midi. Cela ne lui faisait ni chaud ni froid, il semblait n'en avoir vraiment rien à foutre.

Il a dit que peut-être la prise était mal reliée à la terre sur mon lieu de travail. Pas de chance, j'avais vérifié la mise à la terre avec le petit testeur qu'il commercialise. Selon le testeur la mise à la terre est très bonne.

Il a dit qu'il y avait peut-être un fil coupé à l'intérieur du câble. S'il y a un faux contact quelque part donc l'évacuation par la prise de terre se fait de façon incomplète. Je lui ai dit que je ne croyais pas une seconde à son histoire de fil coupé dans un produit neuf.

Je lui ai dit que je voulais lui rendre le produit et me faire rembourser. Cet escroc a évidemment répondu que légalement il n'en avait pas le droit. Il m'a cité un texte du code des impôts qui dit que lorsqu'on achète un produit sur un salon, il est interdit de se le faire rembourser ultérieurement.

Une autre cliente était présente à ce moment. Elle se plaignait parce qu'elle avait des démangeaisons dans les jambes lorsqu'elle dormait avec le surmatelas branché. Par contre elle n'osait pas remettre le produit en cause. Elle se demandait si elle n'était pas plutôt allergique au coton du surmatelas (sic)

Un dernier incident a fait débordé le vase ce jour-là. Sur le chemin du retour, un homme m'a adressé la parole dans le bus. Il m'avait vue de loin, en train de râler sur le stand d'Electrosmog. Sa femme dormait aussi avec un surmatelas ES Prävent. Est-ce qu'elle allait mieux? Non, bien sûr. Elle avait des maux de tête. Et devinez quoi? M. Electrosmog lui a dit qu'un fil était peut-être coupé dans le câble ou qu'il y avait un faux contact qui empêchait l'évacuation correcte des ondes par la prise de terre!

Ainsi donc beaucoup de gens voient leur état empirer au lieu de s'améliorer lorsqu'il utilisent cette merde branchable. Le charlatan d'Electrosmog débite les mêmes mensonges à tout le monde! Est-ce qu'il se rend compte qu'il joue avec la santé des gens, juste pour pouvoir se remplir les poches? Il mériterait qu'une plainte soit déposée contre lui pour mise en danger d'autrui.

Je suis sûre que les gens qui souffrent n'osent pas débrancher cette saleté parce qu'ils ont peur de se retrouver sans protection. Ils ont peur que leur état général deviennent pire sans le surmatelas. J'en suis sûre parce que c'est le réflexe que j'ai eu. J'ai insisté pendant 3 semaines. Je ne voulais pas m'en séparer parce que je me sentais malade et affaiblie, donc j'en déduisais que mon état de santé se dégraderait encore plus sans le tapis.

Si vous avez acheté cette merde, ayez le courage de faire le test. Débranchez-le pour voir ce qui se passe. Attention : si vous le débranchez, il faut impérativement le mettre le plus loin possible de vous, par exemple dans une cave, dans un grenier ou sur un balcon. Lorsque cette "protection" est débranchée, elle attire toutes les ondes environnantes, tout comme un paratonnerre attire la foudre.

Personnellement, je n'ai jamais rien trouvé de plus efficace que mon câble en cuivre planté dans la véritable terre. Ça coûte une misère, ça marche hyper bien. Le seul problème c'est qu'il faut être au rez-de-chaussée, près d'un jardin. Je n'ai pas ces conditions idylliques sur mon lieu de travail mais je peux me reposer la nuit, c'est appréciable au delà de toute espérance

Des liens pour aller plus loin

Revenir