Terrorisme bidon

Si je me précipite dans la rue avec mes couteaux de cuisine et que je poignarde des gens au hasard en criant "Allah est grand" ? On me mettra en prison, des milliers de personnes se rassembleront pour dire non au terrorisme, des gerbes de fleurs décoreront le lieu du crime, ma photo sera en couverture de tous les journaux, les familles des victimes recevront des mots de soutien de la part des gouvernements du monde entier.

Et si je fais la même chose en criant "Gloire à Jésus", que va-t-il se passer ? Ce ne sera pas le même chose. On va m'attraper, me jeter dans un asile psychiatrique et me gaver de psychotropes. Les familles endeuillées vont pleurer leurs chers disparus en silence, dans l'indifférence totale.

On me prend au sérieux dans le premier cas. Pourquoi me prendre pour une folle dans le second cas ? Pourquoi me faire bêtement confiance si j'affirme que j'assassine au nom d'Allah ? Qu'est-ce qui prouve que mes motivations sont celles que je prétends ?

C'est dramatique parce que ces derniers temps, des voitures ont foncé sur des abribus, sur des restaurants, tuant des personnes innocentes. Les infos se contentent de dire qu'il ne s'agit pas d'actes terroristes. C'est tout ? Ce n'est pas politico-religieux donc ce n'est pas grave ? On n'en parle pas ? On n'analyse pas ? On croise les doigts pour que ce ne se reproduise plus ?

J'ai du mal à croire aux théories terroristes relayées par les medias. Il y a beaucoup de meurtres gratuits ces derniers temps. Certains sont qualifiées de terroristes et on nous en parle pendant des semaines, des mois, des années. D'autres sont qualifiés d'actes de folie et on les oublie aussitôt.

Personnellement je vois un point commun dans tous ces actes de violence. Pour l'instant, on n'a pas vu beaucoup de femmes équipées de couteaux, d'armes à feu, de bombes ou de voitures, massacrant des innocents dans les rues. Les assassinats gratuits perpétrés ces derniers temps ont été principalement commis par des hommes.

Terroristes ou non, je suis sûre que si on étudie attentivement la vie de ces hommes, on se rendra compte qu'il y avait des déséquilibres psychologiques, de l'instabilité émotionnelle, des frustrations, des échecs ... un malaise tellement grand qu'ils débordaient d'une haine plus ou moins dissimulée au quotidien. Ceux qui refusent de prendre conscience de leur état mental et émotionnel, cherchent une idéologie quelconque pour faire exploser leur violence avec une gloire relative. Ils préfèrent se coller une étiquette de martyr plutôt que de malade mental.

La vie n'est facile pour personne. Pourquoi est-ce que les hommes deviennent des fous meurtriers et pas les femmes ?

Peut-être parce que l'éducation des petits garçons n'est plus adaptée à notre époque. Dès leur plus jeune âge, on leur apprend qu'un homme doit être fort en toute circonstance. La principale caractéristique d'un homme doit être sa force, tandis qu'une femme doit être faible, douce, belle et soumise.

Chacun fait ses propres expériences en grandissant. La plupart des gens se forgent une personnalité en faisant le tri dans ce que leurs parents leur ont appris et dans ce que la société exige d'eux. La plupart des gens arrivent ainsi à se construire une existence stable. Par contre les hommes qui n'arrivent pas à trouver la stabilité peuvent être tentés de s'agripper à LA règle fondamentale : "je suis un homme donc je suis fort". Que faire lorsque la force ne suffit pas ? La force ne sert à rien dans la géstion des émotions. La force peut gêner la manifestation de la joie. La force est inutile pour surmonter la tristesse. La force peut devenir un obstacle lorsqu'il est temps de reconnaître ses faiblesses afin de les surmonter.

La société était violente auparavant. Les lois étaient souvent inexistantes, injustes ou laxistes. Les hommes en détresse émotionnelle ou mentale pouvaient donc déchaîner leur force sans scrupule. Leur violence était perçue comme légitime, normale, naturelle.

Mais le monde est en train de changer. L'argent règne sans partage. Pour que les richesses coulent à flot dans la poche des assoiffés de pouvoir, il faut que le peuple travaille et consomme beaucoup, il faut donc que la société soit globalement en paix. La violence est de moins en moins tolérée car elle perturbe le consommateur. Les hommes déséquilibrés qui ne connaissent rien d'autre que la force se retrouvent ainsi privés d'exutoire socialement acceptable. Certains embrassent alors une idéologie par opportunisme, pour légitimer leurs débordements meurtriers.

Pourquoi les musulmans sont-ils si nombreux parmi les meurtriers publics ? Peut-être parce que cette culture est restée très patriarcale. Lorsqu'on fait un petit tour du monde, les statistiques montrent que les sociétés qui prônent avec insistance la supériorité de l'homme fort et l'infériorité de la faible femme, sont criblées par la violence : Pakistan, Inde, Indonésie ... Notons au passage qu'en Amérique, les chrétiens figurent en très bonne place dans les statistiques en matière d'actes meurtriers gratuits. En Birmanie, ce sont les bouddhistes qui se livrent à des atrocités récurrentes. L'homosexualité et l'avortement peuvent servir de "thermomètres" pour prendre la "température patriarcale" d'un milieu. Ce sont en quelque sort des "violentomètres".

En résumé, les soi-disant terroristes ne me font pas peur parce que je sais que c'est du n'importe quoi. Lorsqu'on veut convertir des populations, on passe par la séduction, on fait des promesses, on fait miroiter le bonheur ou la puissance. Même lorsqu'on utilise la peur ou la violence pour propager des messages, on affiche tout de même une façade flatteuse. Hormis la gloire médiatique posthume, qu'est-ce que les "terroristes" récoltent ? Une mauvaise réputation mondiale. Des condamnations unanimes. Leur idéologie ne risque vraiment pas de se répandre. Ils le savent sûrement, ils s'en foutent certainement car leur intérêt est tout autre. La lutte contre le terrorisme est stérile. Elle ne mène à rien car le vrai problème est ailleurs.

Je n'ai pas peur des terroristes. J'ai peur des hommes.

La force est un outil très limité. Elle est certes utile mais dans la plupart des situations de la vie, il faut être capable de s'appuyer sur d'autres ressources personnelles. Les hommes qui ont une foi aveugle en leur force me font peur. Ce sont eux les meurtriers d'hier, d'aujourd'hui et de demain. Avec une idéologie ou sans raison, ils sont capables de se défouler sur des innocents lorsqu'ils s'estiment abandonnés par la force ou menacés par la faiblesse.

Si nous continuons à lutter vainement contre des fantômes politico-religieux alors les victimes innocentes vont continuer à s'entasser dans les rues. Si nous continuons à faire croire aux petits garçons qu'ils doivent être forts 24H sur 24 alors faisons le plein de fleurs, de bougies, de slogan et de larmes pour éviter d'être en rupture de stock lors des nombreuses commémorations funestes à venir.

Revenir

Tous les articles pour Voir le monde autrement

Paix mortelle

pourquoi beaucoup de nations ont elles choisi d'abandonner progressivement la violence qui prévalait dans les temps anciens ?

En savoir plus...

La légicratie

pour la démocratie il faudra encore attendre un peu

En savoir plus...

Terrorisme bidon

quel est le but des "terroristes" qui s'acharnent actuellement sur des civils innocents ?

En savoir plus...

Le crime de Jésus

lorsque la police vient arrêter quelqu'un, ce n'est pour rien. Il faut bien qu'un crime ait été commis aux yeux de la loi

En savoir plus...

La patte manquante

lorsqu'on regarde attentivement, l'homme n'est pas forcément supérieur, la femme n'est pas forcément inférieure

En savoir plus...

Naissance d'un virus

comment se fait-il qu'ils n'aient pas encore disparu et que d'autres apparaissent?

En savoir plus...

La sainteté

à quand l'évolution des moeurs? Pourquoi se complaire dans une stagnation qui fait tant de dégâts dans nos vies et dans le monde?

En savoir plus...

Société pyramidale

la pyramide est solide, seulement si elle est correctement construite

En savoir plus...

Intelligence Artificielle

on ne peut pas trouver une meilleure façon de la nommer

En savoir plus...

Origine du réchauffement climatique

pourquoi le temps change-t-il de façon aussi rapide et dramatique?

En savoir plus...

Le symbolisme du genre

les symboles choisis pour représenter le masculin et le féminin pourraient être un peu plus significatifs

En savoir plus...

La tradition

est-ce qu'elle fait plus de bien que la modernité?

En savoir plus...

L'esclavage des noirs

le commerce triangulaire est un demi-mensonge

En savoir plus...

Le SIDA tombe à pic

on ne peut pas faire mieux en terme de synchronisation

En savoir plus...

Petit, tout petit dieu

encore et toujours de plus en plus tout petit

En savoir plus...

La famille

le sujet délicat qui blesse quasiment tout le monde

En savoir plus...

Les enfants

les enfants, en général c'est un sujet qui réjouit. Le plupart des gens s'attendrissent en voyant un enfant

En savoir plus...