Shampoison

Depuis que je me lave les cheveux avec mes propres préparations maison, j'arrive à les peigner très facilement alors que je suis métisse avec des cheveux afro ingérables. L'ingrédient clé de mes shampoings maison, c'est le citron. Je varie les recettes à volonté mais il faut toujours qu'il y ait majoritairement du citron.

Tous les coiffeurs le disent, les cheveux ont besoin d'acidité. Beaucoup de blogs en parlent : vive l'acidité. Tout le monde sait que frictionner les cheveux avec du vinaigre ou les rincer avec de l'eau citronée leur donne plus de tonus. Pourtant un jour j'ai lavé mes cheveux au bicarbonate de soude, juste par curiosité. Parce que j'aime tenter des expériences. Catastrophe totale! Ils sont devenus secs, rêches, quasiment impossible à peigner. Heureusement, le citron a tout remis en ordre au lavage suivant.

Il n'est pas étonnant que les européennes dont les cheveux sont trop plats s'amusent à les ébouriffer avec du Coca Cola. Les sodas sont très basiques, ça sèche les cheveux, ils prennent plus de volume même si ça risque de les abîmer à long terme. Pourquoi gaspiller une boisson? Le bicarbonate de soude coûte moins cher, on peut le doser comme on veut et il ne contient pas de sucre.

J'en étais à ces réflexions lorsque j'ai visité un salon bio. Sur un stand dédié aux cheveux afro, j'ai failli me laisser séduire par un shampoing 100% naturel. On m'a expliqué qu'il était composé d'une base lavante douce. C'était une recette traditionnelle africaine à base de cendre de plantes tropicales. C'est fatigant parfois de devoir faire mon mélange moi-même. Si j'avais une bouteille toute prête, ce serait plus simple.

Et puis non. Je n'ai pas pris le shampoing. Quelque chose me tracassait mais je ne savais pas quoi. Arrivée chez moi, je regrettais un peu, je me demandais d'où venait cette méfiance. Après tout ce shampoing avait la base lavante la plus douce qu'on puisse trouver. C'est là que ça a fait tilt dans ma tête!

BASE lavante douce

Qu'elle soit artificielle ou naturelle, une base est une base. Une base est basique. Basique = poison pour les cheveux. S'il a une base lavante alors un shampoing abîme forcément les cheveux, aussi moderne ou ancestral soit-il.

Pour en avoir le coeur net, j'ai acheté un ruban testeur en pharmacie. C'est une bande de papier qui sert à évaluer le pH, donc l'acidité des produits. La bande est couleur saumon clair au départ. Plus c'est vert, plus c'est acide. Plus c'est rouge, plus c'est acide. Pour faire les images ci-dessous, j'ai mélangé une pincée de diverses poudres avec un peu d'eau puis trempé une bandelette dans le liquide après avoir laissé macérer quelques heures.

ph0

ph1La première surprise, c'est que l'eau du robinet est effectivement très basique. Le vert de la bandelette est plus ou moins foncé selon les jours.

On peut en déduire que les cheveux ne sont pas forcément contents au moment du rinçage

ph2Sur ces bandelettes il y a dans l'ordre :

  • Noix de Lavage (Aritha)

  • Feuilles de Neem

  • Kapoor Kachli

Je pensais qu'ils étaient acides mais ils sont entre le basique et le neutre. La noix de lavage est très légèrement acide.

ph3Les produits les plus acides sont sur cette image :

  • Amla

  • Shikakai

Cette série de tests est intéressante car elle montre pourquoi il est plus sain de laver ses cheveux au Shikakai. C'est un acide lavant.

ph5D'après certaines sources, un produit trop acide risque de ronger les protéines des cheveux. Une bandelette trempée dans du jus de citron devient effectivement très rouge.

Mais mélanger les poudres avec de l'eau n'est pas non plus une très bonne idée car elle est un peu trop basique. Alors pourquoi ne pas mélanger les poudres avec des eaux florales par exemple?

La bandelette du bas montre que l'eau florale de ciste ladanifère peut être une bonne solution. Elle peut compléter ou remplacer le citron dans la préparation du shampoing.

Des liens pour aller plus loin

Revenir

Tous les articles pour Alléger le quotidien

Shampoison

je me suis longtemps demandé pourquoi j'avais le sentiment que le shampoing est un poison. Peut-être que la réponse est tellement évidente qu'on ne la voit pas.

En savoir plus...

Electrosmog

une blague de mauvais goût, qui peut s'avérer dangereuse

En savoir plus...

La marjolaine à coquille

encore une huile essentielle magique pour les têtes brûlées

En savoir plus...

Shampoing

si les cheveux sont nos antennes, autant en prendre soin

En savoir plus...

Le pilotage du corps

malgré toutes nos connaissances, il nous est impossible de maîtriser notre corps comme nous le souhaitons

En savoir plus...

Violence et négativité

si vous ne supportez pas la négativité, merci de ne pas consulter cet article, car ma façon de m'exprimer est directe et le sujet n'est pas joyeux

En savoir plus...

Maltraitance des cheveux noirs

une légende dit que l'entretien des cheveux afro n'est pas évident

En savoir plus...

Méditation et relaxation

toutes sortes de techniques sont en vogue pour méditer. Par contre la relaxation est assimilée aux massages, spa et autres services du bien-être

En savoir plus...

La nourriture conflictuelle

il faut manger pour vivre mais éviter de vivre pour manger. Pour moi c'est un exercice difficile

En savoir plus...

Le cuivre, mon sauveur

j'ignore pourquoi le cuivre m'attire énormément, en tout cas il m'a rendu un fier service

En savoir plus...